Modernisation de l’état civil : Enregistrer une naissance 10 minutes après

Actualité 08 Nov 2018

Le Ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation (MATD), à travers la Direction générale de la modernisation de l’état civil (DGMEC), a organisé ce jeudi 8 novembre 2018 à Ouagadougou la première session ordinaire de l’année 2018 du Cadre partenarial des Acteurs de l’état civil (CAPEC). Placée sous la présidence du ministre Siméon Sawadogo, cette session du CAPEC a été marquée par le lancement officiel du programme d’appui à la modernisation du système d’état civil, dont l’objectif principal est de contribuer à l’amélioration de l’efficacité et l’efficience du système d’enregistrement des faits d’état civil au Burkina Faso. La session a été l’occasion pour la DGMEC de présenter et amender le rapport de la première session du CAPEC 2017, présenter l’état des lieux des allocations et exécutions financières de 2017,  les activités réalisées et non réalisées en 2017,  les indicateurs sur les naissances, mariages, décès et divorces et également de présenter les difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre des activités de 2017 afin de faire des recommandations. Le programme d’appui à la modernisation du système d’état civil, selon le ministre, vient en appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’état civil révisée 2017-2021. Il a pour objectif majeur, dit-il, l’accompagnement du gouvernement et…
Source: BurkinaInfo
Modernisation de l’état civil : Enregistrer une naissance 10 minutes après

About the author

Faso24

Leave A Reply

Comments are closed