Prévention et gestion des conflits: L’ONAFAR outille ses membres

Actualité 08 Nov 2018

« Prévenir vaut mieux que guérir », dit-on. Pour contribuer à renforcer les compétences de ses membres, l’Observatoire national des faits religieux (ONAFAR) a initié une formation au profit des leaders religieux du 5 au 8 novembre 2018. L’atelier a porté sur la gestion, mais surtout la prévention des conflits. « Prévention et gestion des conflits ». C’est autour de ce thème que l’ONAFAR a organisé une session de formation à Ziniaré pour renforcer les capacités de ses membres et renforcer la légendaire cohabitation pacifique qui règne au sein des religions au Burkina Faso. Bonne volonté, paix, légitimité, expérience, contexte, médiation. Ce sont là quelques notions qui ont été détaillées aux leaders religieux. Les modules dispensés, selon le Pasteur Simon Ramdé, Président sortant de l’ONAFAR, vont entre autres de la définition des notions ayant trait à la paix, à la violence et à la non-violence, jusqu’aux procédés d’identification des causes d’un conflit et les éléments déclencheurs d’une violence. « Il s’agit de faire de chaque participant un artisan de la paix là où il se trouve. Au Burkina Faso où l’on se félicite de la coexistence pacifique des différentes communautés religieuses et culturelles, la laïcité de l’Etat apparaît comme une garantie de l’égalité de toutes les…
Source: BurkinaInfo
Prévention et gestion des conflits: L’ONAFAR outille ses membres

About the author

Faso24

Leave A Reply

Comments are closed