Extradition de François Compaoré: «Ce ne sera pas avant 2020 ou 2021»

Actualité 05 Déc 2018

La justice française a émis un avis favorable à la demande d’extradition de François Compaoré, frère cadet de l’ancien chef de l’Etat du Burkina. Dans son pays, il est inculpé d’incitation à assassinat dans l’affaire du journaliste Norbert Zongo.  «C’est une victoire d’étape et nous sommes confiants pour la suite», a commenté le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro, en réagissant ainsi à l’avis favorable de la cour d’appel de Paris pour l’extradition de François Compaoré.  «Bravo au collectif contre l’impunité et à toutes celles et ceux mobilisés depuis toujours. Organisation mobilisation lutte et victoire. La lutte continue», renchérit pour sa part l’artiste musicien Samsk Lejah, figure de proue du mouvement de la société civile, Le Balai citoyen.  A Jeune Afrique,  Me Anta Guissé, l’avocate de l’État burkinabè dans l’affaire a confié: «Nous avons beaucoup entendu les membres du clan Compaoré dirent qu’il n’y avait rien dans ce dossier. La chambre d’instruction de la cour d’appel vient de montrer le contraire. Nous sommes donc contents de cette décision, même s’il ne s’agit que d’une étape.» De leur côté, la défense du frère cadet de l’ancien président du Burkina…
Source: BurkinaInfo
Extradition de François Compaoré: «Ce ne sera pas avant 2020 ou 2021»

About the author

Faso24

Leave A Reply

Comments are closed