Extradition de François Compaoré: « Des gages d’une implication certaine » (Me Farama)

Actualité 05 Déc 2018

La justice française a émis ce 5 décembre 2018 un avis favorable à l’extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso. Le frère cadet de l’ex-Président du Faso, Blaise Compaoré, est accusé dans l’affaire de l’assassinat du journaliste burkinabè Norbert Zongo en 1998. Pour Maître Prosper Farama, avocat de la famille Zongo, c’est déjà une victoire d’étape très importante, même si, dit-il, beaucoup d’étapes restent à franchir. La réaction de Maître Farama dans les lignes qui suivent. « D’abord un sentiment de soulagement. Même si c’est une victoire que d’étape, il faut le rappeler, parce que c’est le fruit de longues années de lutte procédurale, mais aussi de lutte d’un peuple. Nous avons toujours dit que tant qu’il y aura des Hommes dans ce pays, justice sera rendue un jour ou l’autre à Norbert Zongo, pour le travail qu’il a fait pour toute cette Nation. Je pense que par cette décision, c’est la preuve que c’était une bonne vision et que nous sommes sur la bonne voie. Nous espérons qu’un jour, François Compaoré reviendra dans son pays, aura à répondre de sa part de responsabilité quant à l’affaire Norbert Zongo. Nous nous attendions à cela (Ndlr : Le pourvoi en cassation des…
Source: BurkinaInfo
Extradition de François Compaoré: « Des gages d’une implication certaine » (Me Farama)

About the author

Faso24

Leave A Reply

Comments are closed