Extradition de François Compaoré : La justice française donne son feu vert

Actualité 05 Déc 2018

La justice française a émis ce 5 décembre 2018 un avis favorable à l’extradition de François Compaoré vers le Bukina Faso, dans l’affaire de l’assassinat du journaliste burkinabè Norbert Zongo. Mais cette extradition ne devrait pas être immédiate, ses avocats disposant toujours de recours.  Le 5e rendez-vous  donné le 3 octobre 2018 par la Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris au Burkina Faso dans l’affaire du mandat d’arrêt contre François Compaoré a été le bon. A cette date,  qui avait été donnée le 13 juin 2018 pour le délibéré du dossier, la juridiction a renvoyé au 5 décembre 2018 pour connaître son verdict, le temps d’examiner les pièces fournies par le Burkina. Le Procureur général avait émis un avis favorable à l’extradition du frère de l’ancien président Blaise Compaoré. Ce mercredi, les juges ont donc suivi cet avis. Mais l’extradition ne devrait pas être immédiate car les avocats de l’intéressé ont toujours des « possibilités judiciaires pour contrer cette décision« , croit savoir Jeune Afrique. A noter qu’en juin, le délibéré avait été fixé pour le 3 octobre 2018 afin d’avoir des informations supplémentaires. Selon Me Olivier Sur, avocat de François Compaoré, le Burkina Faso n’avait pas apporté les pièces suffisantes…
Source: BurkinaInfo
Extradition de François Compaoré : La justice française donne son feu vert

About the author

Faso24

Leave A Reply

Comments are closed